L’Agenda de l’Ariège
Cliquer pour voir
AGENDA de l'Ariège
A Saverdun, pour croquer Bio, bel & bien bon
Cliquer ICI
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Grande Synthe, ville en transition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grande Synthe, ville en transition.

Message par jean luc le Sam 7 Juin - 15:50

A Grande-Synthe (Nord), où l’abstention a battu un record et le FN réalisé 40% aux dernières élections européennes, le maire s’est fait réélire en mars pour un troisième mandat grâce à un programme résolument écologiste. Portrait d’un élu local - et socialiste - pas comme les autres.
Chemise blanche et sourire jovial, Damien Carême semble déborder d’énergie. Renouvelable bien entendu. En retard, il déboule dans une salle boisée de la maison communale de Grande-Synthe (Nord). Une poignée de main ferme, puis on s’installe autour d’une immense table, avec une tasse de café équitable. « Alors, de quoi on parle ? », lance-t-il. Car depuis sa première élection au fauteuil de maire en 2001, les projets se succèdent et s’accumulent. Avec une ligne directrice : l’écologie.

Tout commence avec des arbres

La politique, Damien Carême est tombé dedans quand il était petit. Son père, René Carême, décédé en 2011, a dirigé la ville de Grande-Synthe de 1971 à 1992. Un maire « qui a marqué l’histoire », comme le titrait le quotidien La voix du Nord.

Tout a commencé avec des arbres. « Nous sommes originaires de Lorraine, raconte son fils. Là-bas, il y avait beaucoup de forêt. Quand nous sommes arrivés à Grande-Synthe, mon père a voulu planter des arbres. » La ville compte à l’époque plus de 20 000 habitants, des ouvriers de la sidérurgie principalement. Encore aujourd’hui, la sombre silhouette des fourneaux d’Arcelor barre le chemin entre la commune et la mer.

À l’entrée de la ville des écoquartiers pimpants remplacent peu à peu les barres d’immeubles en brique rouge construits à la hâte dans les années 1960. Mais les démolitions successives n’ont pas encore réussi à changer la donne sociale : près d’un quart de la population n’a pas d’emploi. Grande-Synthe est la quarante-septième ville la plus pauvre de France.

La suite sur REPORTERRE

jean luc
Admin

Date d'inscription : 22/01/2008
Localisation : 09700 Saverdun

Voir le profil de l'utilisateur http://echo-saverdun.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum