L’Agenda de l’Ariège
Cliquer pour voir
AGENDA de l'Ariège
A Saverdun, pour croquer Bio, bel & bien bon
Cliquer ICI
Derniers sujets
» Recherche terres pour installation
Jeu 31 Aoû - 5:53 par jean luc

» Oeufs contaminés; communiqué de la Conf
Jeu 31 Aoû - 5:35 par jean luc

» Restaurant à reprendre
Mer 30 Aoû - 13:07 par jean luc

» cherche terrain agricole
Mer 30 Aoû - 12:59 par jean luc

» Cherche un lieu:loger sur une exploitation
Mer 30 Aoû - 12:56 par jean luc

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Sivens: Solidarité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sivens: Solidarité

Message par jean luc le Sam 13 Sep - 8:07

Sur le site tant qu'il y aura des bouilles


- Vous êtes loin, à l’autre bout de la France ou plus loin encore ?
1) Vous pouvez écrire un texte de soutien, un poème, faire un dessin, poster une vidéo, un sketch, une chanson… Nous serons heureux de découvrir et diffuser également de notre côté votre création originale. Exemple : https://www.youtube.com/watch?v=gE-LrAWU2o0
2) Vous pouvez organiser, là où vous vous trouvez, une action en solidarité avec ce qui se passe ici… Et faites-nous le savoir !
3) Vous pouvez écrire, téléphoner ou envoyer un courriel à tous les responsables politiques, économiques, techniques… dont la liste complète est ici : https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/le-barrage/
- Vous êtes un peu loin, à l’autre bout du Tarn ?
1) Vous pouvez interpeller le conseiller général de votre canton ou, mieux encore, le président du Conseil général durant les nombreux déplacements (inaugurations, etc.) disponibles aisément sur le site du Conseil général et dans les médias locaux. Rappelez-lui, par exemple, sa folie précédente avec le barrage de fourogue : http://www.collectif-testet.org/actualite-219-destruction-symbolique-du-barrage-de-fourogue.html La dangerosité de ses bûcherons à l’égard de nos grimpeurs : https://www.youtube.com/watch?v=FRwce6e8570 La violence de ses gardes mobiles : http://www.reporterre.net/spip.php?article6252
2) Vous pouvez aussi lui faire connaître toutes sortes de noms d’oiseaux, vu que c’est un grand amoureux de la nature.
3) Si vous avez eu l’occasion d’en ramasser, vous pouvez lui montrer à quoi ressemblent les douilles des bombes lacrymogènes qu’il fait administrer à ses contradicteurs.
4) Vous pouvez également lui faire connaître toutes sortes de mets délicieux, vu que c’est un grand amateur de gastronomie (à nos frais), notamment les yaourts (à la grecque), les tomates bien mûres (c’est la saison) ou encore les œufs (qu’il serait dommage d’oublier au soleil 48 heures, car ils risqueraient d’être pourris et malodorants, ce qui ne serait pas gentil du tout vis-à-vis de d’un brave homme qui regrette certainement d’avoir à nous matraquer, gazer et flash-baller tous les jours ou presque, par l’intermédiaire des forces militaires qu’il fait déployer pour imposer sa volonté).
- Vous êtes sur Albi ou avez la possibilité d’y aller ?
1) Vous pouvez participer à l’occupation jour et nuit qui commence aujourd’hui devant le Conseil général à Albi : https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2014/09/09/appel-a-occupation-jour-et-nuit-devant-le-cg81-a-albi
2) Vous pouvez au moins passer voir les occupants, les soutenir et profiter que la ZAD s’invite désormais au centre d’Albi pour mieux la faire connaître à votre entourage.
- Vous n’êtes pas si loin, mais vous travaillez tous les jours ?
1) Ça tombe bien : nous manquons de monde tôt le matin, alors que les gardes-mobiles arrivent de plus en plus tôt. Beaucoup des défenseurs de la zone qui dorment à l’extérieur n’arrivent qu’à 7h ou 7h30 (pas tous bien heureusement !) ; il serait donc formidable d’avoir des personnes présentes dès 5h30 le matin, voir plus tôt (le collectif des Bouilles propose 5h), qui passeraient ensuite le relais en partant au boulot à d’autres personnes qui pourraient ainsi donner quant à elles leur matinée entière ou leur journée.
2) Vous pouvez camper à côté de (ou sur) la ZAD, par exemple du côté du lieu-dit Barat, au croisement de la D32 et de la D132, à 10 km de Gaillac. Vous aurez ainsi le sentiment de prolonger vos éventuelles vacances d’été et votre présence sera fortement utile.
3) Vous pouvez essayer de vous coucher plus tôt : y’a rien d’intéressant le soir à la télé (la journée non plus) et mieux vaut être acteurs de ce qui se fait de bien dans le monde que spectateur résigné de sa misère perpétuelle.
4) Les levers de soleil sur la forêt de Sivens sont magnifiques et le café partagé chaleureusement est délicieux !
- Vous vous demandez si ça sert encore à quelque chose ?
1) France Nature Environnement Midi-Pyrénées a obtenu du Tribunal de Toulouse qu’il avance la date de l’audience de notre recours suspensif commun au 15 septembre, au lieu du 26 initialement, c’est-à-dire non plus dans 17 jours, mais dans 6 jours. Même si la décision ne sera connue que dans les jours suivants, il faut tenir et bloquer la zone autant que possible jusque là.
2) Inutile d’espérer ou de désespérer, c’est-à-dire de spéculer sur le résultat de nos actes, autrement dit leur profit. Occupons-nous plutôt de chercher et de faire ce qui est juste, tout simplement. C’est-à-dire d’agir en conscience, pour l’intérêt général. Sans oublier Brecht : "celui qui combat peut perdre, celui qui ne combat pas a déjà perdu ». Faisons le maximum, ne lâchons rien et nous verrons bien.
- Vous vous demandez si cela n’est pas trop gourmand en efforts et en temps ?
1) Pensez à tou-te-s nos grévistes de la faim, dont certains depuis le 27 août (ainsi qu’au refus de Monsieur Carcenac de leur accorder une audience).
2) Pensez à tou-te-s nos enterré-e-s qui ont risqué leurs vies à l’entrée du chantier et qui ont réussi à bloquer ce dernier toute une journée ou presque.
3) Pensez à tous celles et ceux qui résistent et qui campent sur la zone depuis bien longtemps maintenant, dans le froid, puis la chaleur.
4) Pensez à ce que serait la vie si on n’avait plus qu’à choisir la couleur de ses pantoufles et la marque de sa télé, en se levant tous les jours à la même heure pour faire la même chose. La vraie vie est ailleurs. Elle est sur la ZAD. Elle est en solidarité avec la ZAD. Cette ZAD qui est partout. Comme la résistance et la création. Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent, nous rappelle le vieil Hugo. Alors vivons et défendons la vie contre les projets mortifères, dans le Tarn et partout ailleurs ! La ZAD du Testet, c’est maintenant ou jamais !
La vie commence maintenant.

jean luc
Admin

Date d'inscription : 22/01/2008
Localisation : 09700 Saverdun

Voir le profil de l'utilisateur http://echo-saverdun.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum