L’Agenda de l’Ariège
Cliquer pour voir
AGENDA de l'Ariège
A Saverdun, pour croquer Bio, bel & bien bon
Cliquer ICI
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


SIVENS : la raison doit l’emporter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SIVENS : la raison doit l’emporter

Message par jean luc le Ven 6 Mar - 6:26

COMMUNIQUE DE PRESSE 
Limoux, le 5 janvier 2015


SIVENS : la raison doit l’emporter

La Confédération paysanne dénonce l’attitude des partisans au projet initial, agissant en milices, et qui n’a que trop duré. Ces pro-barrage, membres de la même organisation ayant détruit la MSA et le centre d’impôts de Morlaix, ou encore le portail de la DDTM de Carcassonne en toute impunité,  ne se soucient guère du bien public et des intérêts de l’ensemble des citoyens.

La Confédération paysanne a adhéré au processus de concertation initié par la Ministre de
l’environnement. Les experts nommés ont confirmé la justesse des analyses des opposants au projet initial
et préconisent deux alternatives.
L’agriculture a besoin d’eau qu’il est nécessaire d’apporter parfois sur certains territoires sous forme
d’irrigation. L’eau est un bien public à préserver, il est donc important de s’interroger sur les conditions de
son utilisation. Les prélèvements pour l’irrigation doivent se faire à un niveau compatible avec le
fonctionnement des écosystèmes et doivent servir à sécuriser des productions créatrices de richesses,
d’emplois et répondant à la souveraineté alimentaire. L'irrigation ne doit pas être le moyen d'une course
au rendement, d'autant plus lorsqu'elle est subventionnée par des fonds publics à hauteur de 8 millions
d'euros pour une trentaine de bénéficiaires. Enfin, la qualité de l’eau restituée à l’environnement doit être
prise en compte (nitrates et pesticides). La monoculture de maïs ne satisfait pas à ces conditions.

La Confédération paysanne souhaite l’abandon de tout ouvrage sur le site actuel. Elle se prononce pour la
réalisation de retenues collinaires de tailles adaptées au soutien du Tescou et aux besoins des fermes
situées en coteaux.

Les conséquences du changement climatique ne pourront être compensées par un accroissement
démesuré de l’irrigation mais par un changement des pratiques agricoles.

jean luc
Admin

Date d'inscription : 22/01/2008
Localisation : 09700 Saverdun

Voir le profil de l'utilisateur http://echo-saverdun.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum